Anti-Aging-TherapiePermet de stimuler avec de la lumière pulsée la synthèse de production des fibres dermiques (collagène, acide hyaluronique et élastine) dans les zones superficielles et moyennes du derme.

Travail sur les rides superficielles et profondes.
• Stimule à la fois la micro circulation cutanée pour obtenir une meilleure texture, et l’oxygénation de la peau pour un meilleur éclat.
• Il est important de savoir qu’avec l’âge la peau perd de la tonicité, la régénération cellulaire est ralentie et le teint cutané devient plus terne, le tout donnant lieu aux premiers signes visibles de vieillesse.

 

En résumé :
L’application d’une série d’impulsions lumineuses, parfaitement calibrées sur la surface cutanée, permet d’effectuer une cure efficace sur les ridules, les rides, le teint et le grain de la peau. Cette lumière est absorbée par les pigments de la peau, la mélanine et l’hémoglobine puis transformée en chaleur permettant de créer une meilleure vasoconstriction capillaire pour ainsi cautériser le bulbe du poil et lui donner une meilleure régénération fibrillaire.
Les résultats ?
Un véritable coup de jeunesse dès la première séance !
Une peau lisse et éclatante, uniformisant le teint !
Une texture de la peau plus harmonieuse !
Un affinement du grain de la peau.
Une disparition des taches brunes et des rougeurs.
Une disparition des capillaires éclatés.
6 à 8 séances sont conseillées pour de meilleurs résultats.
Les séances sont espacées de 15 jours
Durée de la séance : 10 à 20min environ

Protocole du soin :
1. Démaquillage et nettoyage de la peau. Protection des yeux avec des lunettes.
2. Application du gel et travail avec des impulsions lumineuses. A savoir que pendant la séance, lors des impulsions effectuées, une légère sensation de picotement est aperçue.

 

Je suis au courant de :
Les séances ne seront en aucun cas effectuées sur les personnes concernées par les contre-indications absolues, nommées ci-dessous :
1. Peaux blessées, brûlées ou irritées, grains de beauté.
2. Femmes enceintes, en cours d’allaitement, subissant un traitement hormonal ou agissant sur les hormones.
3. Les soins cutanés qui devraient nécessiter une consultation médicale.
4. Etat anormal de la peau causé par un diabète, par exemple, ou par d’autres maladies systémiques ou métaboliques.
5. Zones à risque : taches, varices, marques de naissance, verrues, plaies non cicatrisées ou irritées …
6. Tatouages ou maquillages permanents sur la zone a traiter, quelle qu’en soit la couleur.
7. Affections cutanées : eczéma, inflammations, acné… Traitement a base d’AccutaneR – Roaccutane (isotretinoine) au cours des 6 derniers mois.
8. Régime à base de stéroïdes au cours des 3 derniers mois.
9. Antécédents de poussée d’herpès sur la zone à traiter (à moins d’avoir consulté un médecin et avoir reçu un traitement préventif), épilepsie.
10. Implants actifs, tels qu’un stimulateur cardiaque, un implant pour incontinence urinaire, une pompe à insuline, etc.
11. Pathologies cardiovasculaires.
12. Pathologies liées à la photosensibilité, comme la porphyrie, l’éruption polymorphe à la lumière, urticaire solaire, lupus, etc.
13. Antécédents de cancer de la peau ou zones sujettes à des malignités dermiques.
14. Radiothérapie ou chimiothérapie au cours des 3 derniers mois.
15. Antécédents de poussées d’herpès sur la zone à traiter, à moins d’avoir l’accord écrit d’un médecin et avoir reçu un traitement préventif.
16. Traitements récents ou en cours à base d’alpha-hydroxy-acides (AHA), de beta hydroxy-acides (BHA), de Retin-AR, de rétinoïdes topiques ou d’acides azelaiques
17. Traitements ou médicaments non compatibles avec la lumière, soleil, UV «photosensibilisant » En cas de doutes, consultez votre médecin traitant.
18. UV, soleil ou auto bronzant, beta carotène et similaires : 3 semaines avant et 3 semaines après, afin d’éviter tout risque
de pigmentation ou de réaction.
19. Personnes sensibles aux effets de l’exposition à la lumière au niveau des yeux (photosensibilité aigües).

 

Enregistrer